Hervé MAUNOURY

Conseiller municipal de Falaise, Délégué à la communauté de communes du Pays de Falaise

Blog en sommeil

Bonjour,

Mon blog de campagne est en sommeil.

Pour retrouver mon actualité, l’actualité du groupe municipal « J’aime Falaise », je vous invite à nous rejoindre sur la page Facebook du groupe dont vous trouverez le lien dans la rubrique « blogs amis ».

A bientôt !

HM

Le nouveau canton de Falaise

 

Carte nouveau canton de Falaise (2)Le nouveau canton de Falaise résulte de la fusion des anciens cantons de Falaise Nord, Falaise Sud et de Morteaux Couliboeuf.

Il se compose de 57 communes et bénéficie du même périmètre que la Communauté de communes du Pays de Falaise.

Les 22 et 29, plus de 19.000 électeurs éliront les 2 élus qui représenteront le Pays de Falaise au Conseil départemental du Calvados, à Caen jusqu’en 2021.

Communiqué de presse de la section du PS du Pays de Falaise

Les militants de la section du Pays de Falaise ont décidé, mardi 13 janvier, à l’unanimité, de soutenir Anne Pollet et Hervé Maunoury comme candidats aux prochaines élections départementales pour le canton du Pays de Falaise.

Anne Pollet, 46 ans est installée dans le pays de Falaise depuis 1997. Elle est professeur d’anglais en collège et habite à Le Mesnil-Villement à côté de Pont d’Ouilly. Elle est active au sein du Foyer Rural de Pont d’Ouilly .

Hervé Maunoury, 42 ans, chef d’entreprise, est conseiller municipal à Falaise et délégué à la Communauté de Communes depuis 2008. Il préside depuis mars 2014, le groupe municipal « J’aime Falaise ».

« Nous connaissons les atouts et les faiblesses de ce grand territoire. Avec notre candidature, nous voulons porter un projet qui permette à tous les habitants de pouvoir accéder à un même niveau de services» ont déclaré les deux candidats. « Il faut  préparer l’avenir et rendre notre territoire plus attractif qu’il ne l’est actuellementCe sera le sens de notre action au sein du Conseil départemental » ont-ils ajouté.

« Nous voulons construire avec les habitants, avec les élus des 57 communes du territoire, l’avenir du pays du Falaise en faisant preuve de rigueur et de bon sens dans les choix, en se recentrant sur les missions prioritaires du conseil départemental, au bénéfice de la population. »  ont conclu Anne Pollet et Hervé Maunoury.

Les deux suppléants sont Gwenaëlle Percheron, 36 ans, conseillère municipale à Falaise depuis 2010 et déléguée à la communauté de communes et Xavier Mouflard, 48 ans, directeur de programmes immobiliers,  membre de l’association  Maisons paysannes de France- Calvados, habitant à Morteaux-Couliboeuf.

carte-voeux-bonne-annee-2015Les élus du groupe municipal « J’aime Falaise » vous souhaitent une excellente année 2015. Nous formons pour chacun d’entre vous des vœux de bonheur, de joie, de réussite et de santé.

L’année 2014 a été marquée par la campagne des municipales que nous avons eu l’honneur de conduire au printemps dernier. L’année passée a été aussi pour nombre d’entre vous une année faite de difficultés quotidiennes accrues.

Notre mobilisation au services des falaisiens ne se relâchera pas pour cette nouvelle année: nous continuerons de porter les valeurs qui sont les nôtres.

Pour reprendre Albert Camus, « la vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent. »

En 2015, notre engagement partagé sera de poursuivre avec courage et détermination, notre mobilisation contre les inégalités et les injustices, sociales, territoriales, qui touchent celles et ceux qui souffrent, à cause de la crise ou des épreuves de la vie. C’est en se battant au quotidien pour notre territoire et ses habitants que nous améliorerons notre avenir.

A vous tous, habitants de Falaise et de son Pays : Bonne et heureuse année 2015 !

Vos élus : Hervé Maunoury, Gwenaëlle Percheron, Vincent Trocherie, Cécile Guevel Badou, Bernard Vettier et Miguel Barbera

Les élus du groupe « J’aime Falaise » ont été choqués par les attaques violentes, humiliantes et préméditées qui ont été portées par trois élus de la majorité municipale Jean Luc André, Thierry Dubost et Eric Macé à leur encontre, et notamment envers leur président de groupe Hervé Maunoury lors du conseil municipal du lundi 8 décembre.

Ils tiennent à remercier les Falaisiens pour les témoignages reçus cette semaine et notamment ce week-end durant les Hivernales.

Forts de ces soutiens, les élus du groupe « J’aime Falaise » réaffirment leur volonté de poursuivre le travail engagé depuis le début de la mandature, à savoir étudier les dossiers avec précision et les voter lorsqu’ils vont dans le bon sens ou s’y opposer lorsqu’ils vont à l’encontre des intérêts des Falaisiens.

Ils assurent les habitants de leur engagement et de leur dévouement et indiquent qu’aucune intimidation ne viendra entraver leur courage et leur détermination.

Fermeture de la maternité et de la chirurgie de l’hôpital : les élus de « J’aime Falaise » exigent la vérité

hopitalA l’occasion de la séance du conseil municipal du 16 septembre, les élus du groupe « J’aime Falaise » ont demandé au maire et au président de la Communauté de communes de s’expliquer sur le contenu de la lettre datée du 12 septembre qu’ils ont adressé au Préfet. Ce courrier indique en effet que pour l’hôpital de Falaise « à plus ou moins long terme, la maternité et la chirurgie ne survivront pas alors que 800 emplois sont en jeu…»

Consternés  et abasourdis à la lecture de ce courrier, les élus de l’opposition ont jugé « irresponsable de tenir de tels propos au moment où il faudrait livrer bataille pour sauvegarder l’hôpital. Ce courrier s’apparente à une capitulation en rase  campagne ». « Oui, il faudra faire évoluer le projet hospitalier, et notamment travailler à des mutualisations avec Argentan et développer les passerelles avec le CHU . Mais que restera-t-il à mutualiser si les services ont été fermés ! » a déclaré Hervé Maunoury lors de ce conseil municipal.

« Je vous ai interpelés en séance au mois de juin quand à l’avenir de l’hôpital. Vous nous avez dit que vous auriez une rencontre avec l’ARS début septembre, et la question essentielle de l’avenir de l’hôpital n’est même pas à l’ordre du jour de ce conseil municipal alors que visiblement vous avez des informations majeures » a poursuivi le président du groupe « J’aime Falaise ».  Face à ce déni de démocratie, au refus du maire d’apporter des réponses et aux propos désinvoltes du président de la Communauté de communes, le groupe a décidé à l’unanimité de quitter la séance du conseil municipal.

Les inquiétudes des élus du groupe « J’aime Falaise » ont été renforcées par l’interview du Maire au quotidien Ouest France publié le 17 septembre. Lorsqu’il déclare que « l’hôpital n’a pas vocation à fermer, il devra évoluer.. », il oublie de dire aux falaisiens ce que va perdre l’hôpital.

Les conséquences de la fermeture de la maternité et de la chirurgie  pour les falaisiens seraient la perte du SMUR, des transferts vers d’autres hôpitaux pour de nombreuses urgences médicales et notamment le soir et la nuit alors que l’hôpital de Falaise est aujourd’hui doté d’un plateau technique et d’un service d’imagerie médicale performants, des déplacements aussi pour les accouchements…

« Depuis des années nous entendons les discours du maire et du président de la Communauté de communes. Mais aujourd’hui, hélas les actes sont tout autres.  Cette lettre adressée au représentant de l’Etat, sabote toutes les années de combat pour défendre l’hôpital, alors que la priorité devrait être de se battre pour défendre un atout de notre ville » ont déclaré les élus de l’opposition municipale.

« Je refuse la fermeture de la maternité et de la chirurgie annoncée par le maire et le président de la Communauté de communes. Face à la situation financière délicate de l’hôpital, nous allons rencontrer les représentants des personnels pour envisager des propositions alternatives » a conclu Hervé Maunoury.

Mémorial : « J’aime Falaise » rappelle ses conditions

A l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement, le Président de la République a proposé que l’Etat, la Région et le Département signent avec la ville de Falaise et la Communauté de communes une convention d’intention sur le Mémorial des victimes civiles. Elle permettra de fixer les engagements financiers de chacun si le projet de Mémorial voit le jour. Ce projet de texte a été soumis au vote du conseil municipal et du conseil communautaire ce mercredi 28 mai.

Les élus de groupe « J’aime Falaise » ont proposé aux élus du conseil municipal et du conseil communautaire le vote préalable d’une motion. Ce texte rappelle, qu’au delà des questions touristiques et économiques, il est d’abord temps de rendre hommage aux victimes civiles de Falaise. 200 falaisiens ont été tués lors des bombardements du 7 juin 1944.

Il faut continuer de travailler auprès des jeunes pour transmettre la mémoire des évènements douloureux de la seconde guerre mondiale. Le falaisien Pedro Martin, dans le cadre de ses échanges avec des jeunes, leur disait que « résister se conjugue toujours au présent ». Les résultats des élections de dimanche dernier sont un rappel à cette obligation.

Oui, nous devons rendre hommage aux victimes civiles.

Cependant le projet du mémorial ne doit pas être un projet hors sol. Nous ne pouvons pas construire ce projet sans associer la population. Les finances communales et intercommunales sont aussi contraintes.

Aussi nous exigeons une transparence absolue sur le montant total de cet investissement et notamment le reste à charge pour la ville de Falaise.

Le vote décisif sur ce projet est prévu en juillet prochain. Il nous faudra à ce moment là des réponses à ces questions pour que l’on puisse délibérer en toute sérénité. Il faudra de la clarté avec les habitants car il n’est pas possible que ce projet soit décidé uniquement entre les élus.

La motion que nous avons déposée, et qui a été votée par l’ensemble du conseil municipal et du conseil communautaire, a permis de réaffirmer les conditions de notre éventuel soutien à ce projet.

ancien tribunal

 

 

 

Permanence du groupe « J’aime Falaise »

photo poignée de mainHervé Maunoury, Miguel Barbera et Bernard Vettier, élus du groupe municipal « J’aime Falaise » assureront leur permanence mensuelle ce samedi 17 mai de 9h à 10h30 à la mairie annexe de la Fontaine Couverte.
Les élus de l’opposition reçoivent aussi sur rendez-vous : 06 76 84 24 85.
La permanence du mois de juin est prévue le samedi 21 juin de 9h à 10h30

Présidence de la Communauté de communes : oui, une autre voie de développement est possible.

Les conseillers du groupe « J’aime Falaise » ont décidé de présenter un candidat à la présidence de la Communauté de communes du Pays de Falaise jeudi soir pour porter leur projet pour le Pays de Falaise.

En effet, une seconde voie de développement est possible pour construire l’avenir de notre territoire et de ses 57 communes. Ce projet, présenté par Hervé Maunoury, avait pour objectif de construire une communauté de communes dans le consensus et dans la proximité. Consensus dans la définition de la stratégie et des politiques, proximité au bénéfice de toutes les communes et de tous les habitants.

22 représentants des communes rurales ont joint leur voix aux 5 représentants communautaires de la liste « J’aime Falaise » et ont voté pour Hervé Maunoury soit 27 voix contre 60 pour le grand favori Claude Leteurtre.

Vincent Trocherie a porté le projet culturel de notre liste et a présenté sa candidature pour la Vice-présidence à la Culture. Il a obtenu 31 voix contre 53 à Thierry Dubost le Vice-président sortant réélu.

Ces deux très bons scores d’Hervé Maunoury et de Vincent Trocherie montrent que de nombreux élus du territoire ont une autre ambition pour le Pays de Falaise et ses habitants. Nous regrettons d’autant plus ,qu’aucune place n’ait été faite à un représentant de la liste « J’aime Falaise » dans le bureau de la Communauté de communes. Nous reviendrons sur ce point dans le week-end.

Discours d’installation du nouveau conseil municipal

Monsieur le Maire, mes Chers Collègues, Mesdames, Messieurs,

Au nom des Conseillers Municipaux de la liste « J’Aime Falaise », je veux vous dire combien nous sommes heureux et fiers de siéger au Conseil Municipal de Falaise.

Je veux ici remercier les électrices et les électeurs qui nous ont accordé leur confiance et, dans l’esprit républicain qui nous anime, je tiens à vous féliciter pour votre élection.

En propos liminaire, je souhaite cependant revenir rapidement sur cette période électorale qui s’achève avec l’installation du nouveau conseil municipal.

Une campagne électorale est toujours un moment intense dans la vie d’une démocratie. Cette campagne l’a été, sans nul doute. Toutefois, pour nous,  faire campagne, c’est porter un projet. Vous avez privilégié les attaques personnelles, m’affublant de sobriquet et de qualificatifs peu amènes. Et, une fois l’élection passée,  cette semaine, un conseiller municipal de votre équipe se fend  d’une attaque inacceptable sur l’honnêteté de notre liste et notre projet.

Soyez assurez, Monsieur le Maire, que nous ne laisserons pas sans réponse toutes les attaques contre des personnes durant les 6 prochaines années. Nous pensons que le débat démocratique vaut mieux et je me permettrais d’insister sur un point : nous ne représentons, ensemble, que le choix de 3400  électeurs sur une population de 8337 habitants. Le taux d’abstention à cette élection doit nous appeler à faire preuve d’humilité.

Monsieur le Maire, pendant les six années à venir, nous nous situerons clairement dans l’opposition municipale. Notre représentation s’est étoffée d’un siège supplémentaire par rapport aux précédentes élections municipales.

Cela va sans dire, nous respecterons votre fonction et celles de vos adjoints. Vous êtes le maire, vous composez avec vos adjoints la municipalité, le gouvernement de la ville que se sont choisis démocratiquement les Falaisiens.

Cette légitimité démocratique, valeur fondatrice de notre République, est pour nous véritablement sacrée. C’est pourquoi nous la respecterons scrupuleusement.

Quant à nous, nous tiendrons activement notre rôle de conseiller, à part entière, de manière ferme et toujours courtoise.

Mais nous l’avons dit, nous serons une opposition constructive, exigeante et vigilante.

Constructive d’abord, nous serons force de propositions. Il va de soi que vous pourrez compter sur nous à chaque fois que l’intérêt général de Falaise l’exigera. Il va de soi encore, que nous nous mettons au service de tous les Falaisiens dans le cadre du mandat qu’ils nous ont confié.

Nous aurons à cœur d’agir de façon constructive pendant le mandat qui s’ouvre en fidélité au projet de la liste « J’aime Falaise » soutenu par plus de 4 falaisiens sur 10.

Dans ce cadre, Monsieur le Maire, nous vous demandons de reconnaître nos droits d’élus minoritaires, dans les textes mais aussi dans l’esprit, sans mépris, sans ironie, sans attaque personnelle, dans le respect de la minorité et l’acceptation du débat, d’un vrai débat.

De nouvelles méthodes sont indispensables. Méthodes qui permettront à tous de travailler. Afin de faciliter le travail des élus, nous vous demandons la mise en place d’un calendrier semestriel des réunions comme cela se pratique dans de très nombreuses collectivités. Je ne vous cache pas du reste que nous attendons une vraie rupture par rapport au mandat précédent. Les commissions municipales doivent retrouver leur place et leur rôle. Nous ne voulons pas nous retrouver devant des décisions prises en petit comité sur un coin de table comme la construction de la salle de tir à l’arc sans consultation préalable de la commission des sports ou un changement de logo de la ville imposé aux falaisiens et aux élus par exemple.

Nous serons ensuite une opposition extrêmement vigilante car nous assumerons pleinement notre rôle de contrôle démocratique de l’action de votre exécutif municipal. Nous serons vigilants sur toutes vos décisions. Nous dénoncerons tous les écarts, les conflits d’intérêt, sans procès d’intention car c’est la règle que nous nous sommes imposés pendant la campagne.

Vous l’avez compris, c’est donc avec un état d’esprit constructif et responsable que les 6 élus du groupe « J’aime Falaise » abordent ce mandat.

Avant de conclure, nous voulons attirer votre attention sur ce que nous considérons comme un vrai problème de confiance et de reconnaissance des agents municipaux. Aussi, nous souhaitons que vous repreniez à votre compte notre proposions d’agenda social pour envoyer un vrai signe à ceux qui au quotidien, font fonctionner les services de notre ville.

Vous l’avez compris également, ce qui nous anime, c’est la volonté d’être utile à Falaise, à ses habitants, dans le cadre du mandat, qu’ils nous ont donné.

Nous serons toujours là pour servir et préserver l’intérêt général des Falaisiens.

Je vous remercie

Archives

Flashcode

Flashcode